zoom-actu

Débat National : A La Ciotat, le maire finit par céder. La maison des associations recevra les doléances

gilet_jaune_lctCassis, Ceyreste puis Marseille... L'objection de La Ciotat ne pouvait pas "tenir" longtemps... Patrick Boré a donc, fini par donner la possibilité aux ciotadens, de s'exprimer sur le grand débat national.


Depuis mi décembre, les opposants politiques de Patrick Boré (toutes tendances confondues), réclament la mise à disposition des cahiers de doléances en mairie de La Ciotat. La présence de ces registres intervient dans le cadre du mouvement des gilets jaunes et du grand débat national lancé par le gouvernement. Ce à quoi, le maire (Les Républicains) de La Ciotat avait répondu sur sa page Facebook "Certains demandent le fameux cahier de doléances se faisant les meilleurs soutiens de l'enfumage présidentiel."

Pourtant ses amis politiques à la tête des communes de Cassis, Ceyreste ont installé depuis, les registres dans leur commune. Pas plus tard que ce mardi, c'est au tour de Jean Claude Gaudin maire (Les Républicains) de Marseille, de décider que sa ville participe au grand débat national en équipant d'un cahier de doléances, chaque mairie de secteur.


LA CIOTAT : COUAC OU RÉTROPÉDALAGE ?

"Dans le cadre de la grande consultation lancée par le Président Emmanuel Macron avec le Grand Débat, j'ai demandé que des postes informatiques soient mis en place en accès libre à la Maison des Associations pour permettre à ceux qui le souhaitent de se connecter au formulaire de la plateforme numérique afin de déposer des éventuelles contributions et doléances" Trop isolé dans sa démarche, Patrick Boré a donc, fini par céder.

Le maire de La Ciotat essaye toutefois de ne pas trop "perdre la face" en mettant à disposition non pas un cahier de doléances en mairie mais seulement quelques ordinateurs à la maison des associations, située place Evariste Gras afin que les "citoyens" ciotadens expriment enfin, leurs réclamations par le biais d'internet. Tant pis pour les amateurs de la plume et pour ceux qui n'utilisent par les formulaires en ligne.


Une façon aussi, de ne pas jeter de l'huile sur le feu. En effet, suite à l'absence de cahier de doléances à La Ciotat, certains "gilets jaunes" avaient exprimé sur les réseaux sociaux, l'intention de se rendre aux prochains voeux du maire, prévus vendredi, à la salle Paul Eluard.

Photo : Illustration
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).

Publicité :
aquaform
e-max.it: your social media marketing partner
 
mode-de-diffusion
on-facebook
on-twitter
animateurs