zoom-actu

La Ciotat : Dans certains quartiers, la disparition des espaces verts forment des ilots de chaleur

ChantProvLct250718
Dans des quartiers populaires, les récentes constructions, réduisent les "espaces verts urbains" indispensables pour lutter contre la montée du mercure et préserver la qualité de vie des riverains.



"Les îlots de chaleur urbains (ICU) sont des élévations localisées des températures, particulièrement des températures maximales diurnes et nocturnes, enregistrées en milieu urbain par rapport aux zones rurales ou forestières voisines ou par rapport aux températures moyennes régionales".

A La Ciotat, des quartiers populaires comme celui de Provence Logis disposaient autrefois, d'espace vert de proximité là ou en période de forte chaleur, de jour comme de nuit, les personnes à mobilité réduites pouvaient se rendre facilement pour passer un moment à l'ombre et se rafraichir dans un coin de verdure et échanger quelques mots avec des voisins.

Mais depuis quelques années, ces « espaces vert urbains » ont été progressivement et selon les endroits, remplacés par de nouvelles constructions de logements. Difficile alors si on n'a pas les moyens « physiques » de se rendre en bord de mer, de se rafraichir surtout lorsque le mercure atteint les 36°C.

CHALEUR ET NUISANCES EN CŒUR DE VILLE

Lors de notre reportage, un habitant qui occupe un logement dans la résidence Claire Brise située sur l'avenue Fernand Gassion, nous a confié : « Je suis venu de Marseille pour rechercher la tranquillité à La Ciotat et quelle déception [...] Cette ville est en chantier permanent [...] Mon épouse et moi subissons de plein fouet, depuis un an, poussières et bruits provenant des travaux coté nord et côté sud ! [...] Quand la chaleur vient s'ajouter, ça devient insupportable ! ».

La résidence Claire Brise est située au centre d'importants chantiers de constructions de logements sur l'avenue Jules Ferry à proximité du stade de Virebelle (notre photo) et de l'avenue Fernand Gassion à l'entrée de provence Logis (photo Une).

StadeVirebelle250718
Situé en coeur de ville et à proximité de quartiers populaires, le stade municipal de proximté "Virebelle" cède du terrain pour la construction de logements - (Photo: CB)

VIREBELLE : UNE STRUCTURE SPORTIVE DE PROXIMITÉ GRIGNOTÉE PAR LE BÉTON


Mireille habite Provence depuis 30 ans : « Eté comme hiver, j'avais pour habitude de promener mon chien entre l'ancien skate parc et le stade mais ces petits coins de verdure ont disparu. La vie en HLM n'est pas toujours facile, surtout de nos jours, les espaces vert sont indipensables, c'est vraiment dommage »

Fadila "joggeuse" jadis sur le stade de Virebelle, réside également à Provence : « C'est du n'importe quoi, on a l'impression qu'à La Ciotat, on ne se soucie pas du bien être des gens qui habitent dans les quartiers [...] mes enfants et moi avions pour habitude de nous retrouver ici (Virebelle) pour faire un peu de sport. Aujourd'hui le secteur est en chantier, le stade est encerclé de bâtiments, hors de question pour moi désormais, de faire du jogging après le travail, ni pour mes enfants d'ailleurs, tout est grillagé, bétonné, les conditions ne sont plus réunies... »

Le stade municipal de proximité "Virebelle" est situé entre le chemin du puits de Brunet et l'avenue Jules Ferry à La Ciotat. En dehors des organismes scolaires et associatifs, il est [ou était] fréquenté par les habitants des quartiers du "Puits de Brunet" et de "Provence Logis". Cet espace sportif et verdoyant disposait, autrefois, d'un skate parc. Il a été transféré sur le parc du Domaine de la Tour.

Photo : Fréquence Nautique
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h).

Publicité :
LesEmbrunsPh2
e-max.it: your social media marketing partner
 
mode-de-diffusion
on-facebook
on-twitter
animateurs