zoom-actu

La Ciotat : Gemalto ne revient pas sur les 126 licenciements

GemaltoMalgré la récente offre de Thales, Gemalto ne revient pas sur les licenciements prévus dans le plan social


Gemalto, qui a accepté une offre de rachat par Thales, maintient son plan de suppression de 288 postes dans son activité SIM, a déclaré ce lundi matin à la radio, le directeur général du spécialiste de la sécurité numérique.


"Ce plan est maintenu, il correspond à la nécessité d'optimiser et d'alléger les effectifs que nous maintenons aujourd'hui sur la carte SIM", a dit Philippe Vallée chez nos confrères de BFM Business.

Il a ajouté qu'il donnerait la priorité aux reclassements internes mais que le rapprochement avec Thales permettrait aussi d'ouvrir aux salariés concernés des offres d'emploi de l'équipementier pour l'aérospatiale et la sécurité.

"Thales nous offre aussi la possibilité d'utiliser sa Bourse de l'emploi française pour éventuellement proposer des reclassements externes, ce qui va certainement nous aider; c'est très positif", a ajouté Philippe Vallée

Thales a surenchéri hier dimanche pour prendre le contrôle de Gemalto avec une offre de 4,8 milliards d'euros, supérieure aux 4,3 milliards proposés par la SSII Atos, qui a jeté l'éponge, évitant ainsi une bataille fratricide dans l'industrie technologique française.

Par voie de conséquence, à La Ciotat, les 126 licenciements sur les 700 employés que comptabilise au total le site ciotaden le plus touché par le plan social national, devraient être confirmés.

Photo : Cap. Ecran "Google - (Archives)
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h)

Publicité :
Oursinade_Noel
e-max.it: your social media marketing partner
 
mode-de-diffusion
on-facebook
on-twitter
animateurs

 


netcreation

Création site internet La Ciotat