zoom-actu

La Ciotat : Les commerçants des Halles ne veulent pas subir de « double peine »

cot_halleLes anciens de la rue des Poilus, se mobilisent face au manque d'infrastructures adaptées à la création d'une nouvelle zone commerciale sur le domaine de la Tour.


A La Ciotat, l'histoire se répète t-elle avec les commerçants ? Il y a environ six ans, certains d'entre eux qui exerçaient une activité professionnelle dans le centre-ville et notamment dans la rue des Poilus ont senti le vent tourner avec l'ouverture des zones commerciales, le chan-gement du comportement de la clientèle, la généralisation du stationnement payant autour du centre ville, la privatisation des parkings...


L'idée leur est venue de se regrouper en GIE et de créer à La Ciotat un « marché couvert » dans la zone commerciale "Côté Vignes" entre le Pignet de Rohan et la Pépinière qui était à l'époque en cours de réalisation.

Une idée jusque là plutôt réussie puisque la clientèle a suivi et s'est même développée. Sauf que depuis quelques temps, certains clients commencent à se plaindre avec des remarques que les commerçants des Halles pensaient pourtant avoir définitivement, écarté... « Ca devient de plus en plus difficile de circuler pour venir vous voir... » ou encore « j'ai eu du mal à trouver une place... ».

Au fil des années, le trafic routier s'est en effet, particulièrement densifié dans le secteur plus précisément sur le chemin du puits de Brunet, le rond point de Lattre de Tassigny et les avenues Emile Bodin et Alain Deruy, à en devenir parfois, saturé aux heures de pointes.

« Nous nous sommes installés ici, pour que nos clients puissent accéder facilement et se garer gratuitement à proximité » explique Pierre Riba, gérant de la poissonnerie « Lou Pescadou » avant d'ajouter « l'agrandissement de Lidl nous pénalise car la clientèle du supermarché discount se gare en partie, sur les places prévues initialement pour nos clients, imaginez avec l'ouverture d'une énième zone commerciale... »

Car en supplément, du projet de construire un cinéma multiplex composé de huit salles, un bowling, un hôtel 2 étoiles... La municipalité de La Ciotat et la métropole ont donné leur feu vert pour la création non loin de là, d'une nouvelle zone commerciale implantée sur le domaine de la Tour, ce qui n'est pas sans inquièter les commerçants. « Ce n'est pas une question d'égoïsme, mais de bon sens » explique Gérard Carrodano gérant du Cellier de la Ribe, avant d'ajouter « Le problème est qu'à La Ciotat on construit mais les infrastructures ne suivent pas... ».

Les commerçants des Halles, craignent avant tout, d'être à nouveau les victimes d'une « désertification » qui pourrait être causée notamment par la paralysie du trafic et le manque de stationnement dans un secteur ou les projets de construction ne manquent pas..

Petition_Halles_Lct
La photo qui illustre la pétition mise en ligne par le collectif des commerçants des Halles, témoigne de la densité du trafic aux heures de pointes dans le secteur. (Photo : DR)

PÉTITION : « RIEN DE BON, QUE DU BÉTON ET DES BOUCHONS »

Face à la position figée de la municipalité, le collectif vient de mettre en ligne une pétition, [cliquez => ICI], elle vient renforcer celle qui est diffusée depuis quelques jours, en version papier directement chez les commerçants. Les commerçants des Halles comptent sur la mobilisation des ciotadens pour changer la donne mais n'écartent pas pour autant, l'option judiciaire.

Photo : CB - (Archives)
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h)

Publicité :
DrageJeffDeBrug
e-max.it: your social media marketing partner
 
mode-de-diffusion
on-facebook
on-twitter
animateurs