zoom-actu

La Ciotat : Lettre ouverte « salée » adressée au maire pour un café « corsé » à 17€

PortVieuxLctDe passage à La Ciotat, le client d'un café sur le port, exprime sa colère avec ses arguments après s'être fait verbaliser par la police municipale.


TROP C'EST TROP


Roch Bernard Fontana était de passage à La Ciotat, le lundi 13 novembre, il décide de prendre un café avec un ami, sur le port-vieux « jeune ingénieur, je venais jadis au chantier naval et l'ambiance était conviviale,  il y avait une agréable pagaille et jamais on ne m'aurait verbalisé pendant un simple café ! » raconte ce docteur en sciences qui a adressé une lettre ouverte « plutôt salée » à Patrick Boré, maire (LR) de La Ciotat.

QUAND L'IMPACT DE LA NOSTALGIE DEVANCE CELUI DE LA MODERNITÉ

Celui qui est aussi ingénieur-physicien originaire de Marseille, poursuit « mais voilà, sous couvert de modernité et de saine gestion, vous avez complètement revu le stationnement en centre ville, chamboulé la circulation, fait disparaître bon nombre de place et laissé un petit nombre de parking payant. C'est ce coté payant qui est détestable et qui tue actuellement le centre ville ! » avant d'ajouter « Déja la rue des Poilus est morte, les cafés du port ne vivent que grâce aux touristes durant l'été et tous fuient ce centre pour aller vers les centres commerciaux dont le stationnement est gratuit. Pensez-vous réellement qu'il faille un lundi après-midi venteux et froid faire passer une patrouille d'agents municipaux pour aller verbaliser un défaut de ticket sur un petit parking ?! Bien sûr, cela permet de justifier et de payer un ou deux agents municipaux supplémentaires, mais c'est mortel pour [votre] centre ville » écrit-il.

LA GRATUITÉ DU STATIONNEMENT : "ARGUMENT INDISPENSABLE"

« Soyons sûr que, après ce café à 17€, plus jamais je ne donnerai rendez-vous pour aller en prendre un, sur le port de La Ciotat, j'irai plutôt sur la place Portalis à St Cyr sur Mer où le stationnement est gratuit la première heure, ou dans un centre commercial ! » S'insurge le client du petit « kawa » qui a fini par couter cher et symbolise aussi, le mécontentement de certains commerçants du centre-ville de La Ciotat et notamment de l'association "Adhica" regroupant commerçants et habitants du secteur.

Dans sa lettre adressée aux rédactions et aux commerçants de La Ciotat, M. Fontana ajoute, par ailleurs « voilà, à trop en faire vous tuez petit à petit la poule aux œufs d'or et anéantissez votre propre centre ville et vos commerçants ! Continuez ainsi et vous vous détruisez alors que d'autres maires successifs d'une commune voisine (St Cyr sur Mer) ont eu compris avant vous, que la gratuité est un argument indispensable à une saine gestion » conclu la « lettre ouverte » de M. Roch Bernard Fontana.

Photo : Fréquence Nautique - (Archives)
La rédaction

En savoir plus => Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, édition locale à 9h, (rediffusion à 12h15, 16h30 et 19h)

Publicité :
Bastide_Port_d_Alon
e-max.it: your social media marketing partner
 
mode-de-diffusion
on-facebook
on-twitter
animateurs

 


netcreation

Création site internet La Ciotat