zoom-actu

Municipales 2020 : Patrick Boré est-il [déjà] en campagne ?

mairieDistribution de plaquettes, visites de quartiers, logistique, réalisation de clip vidéo, installation de petits chapiteaux.... A un an des élections municipales, Patrick Boré sort les grands moyens pour renouer avec la population. L'opposition crie à la « propagande électorale aux frais des ciotadens ».

Pour ceux qui se demandent si Patrick Boré serait candidat à sa propre succession aux élections municipales de 2020, c'est peut-être un signe.

Une luxueuse brochure de 48 pages,toute en couleurs, destinée à être tirée à un grand nombre d'exemplaires vient d'être réalisée et mise en ligne... Les moyens du service municipal de la communication ont visiblement, été mis en œuvre sans compter.

Pour le contenu, se mêle d'un côté la description emphatique d'un avenir rêvé et les images hyperréalistes de projets non encore réalisés... Les images de l'hôtel Marriot donnent l'impression que l'on pourrait déjà pousser la porte et font oublier que le premier coup de pioche n'est pas encore pour demain.

REPRISE DES VISITES DE QUARTIERS ET UNE ARRIVÉE « SPECTACULAIRE » EN VÉLO

Après plusieurs années d'absence, le maire de La Ciotat a décidé de reprendre les visites de quartiers, la première (en sa présence) de son troisième mandat qui touche à sa fin, a été organisée samedi dernier sur la parking du collège de Virebelle.

Deux petits chapiteaux ont été installés par les employés municipaux pour recevoir une trentaine de riverains. Aucun détail n'a été épargné pour séduire un potentiel de futurs électeurs, Patrick Boré a même troqué le temps de la réunion publique, sa berline avec chauffeur contre... un vélo.

COMME UN AIR DE CAMPAGNE... ÉLECTORALE

A tout juste un an des élections municipales, les frais de cette « promotion » sont à la charge de la ville et ne pourront pas être intégrés aux comptes de campagne. Si le procédé n'est pas, à proprement parlé, illégal, les moyens déployés par la ville pour assurer la promotion du maire en fin de mandat, ne manque pas de faire réagir l'opposition municipale.

Pour Nicolas Pluet du "Parti Communiste Français" « il s'agit de propagande électorale, réalisée aux frais des contribuables.

Jean Pierre Repiquet du mouvement citoyen « Les Ciotadens » réagit à son tour « On sent bien que Patrick Boré a quelque chose à nous vendre mais de quoi s'agit-il ?... Le candidat Boré et son bilan ? C'est attristant d'être encore obligé de se justifier au bout de dix sept ans de mandats successifs et...cumulés. À moins qu'il cherche à donner un coup de pouce a la commercialisation des dernières opérations immobilières qui lui reste à initier avant la fin de son mandat... »

Hervé Itrac conseiller municipal « Rassemblement National ex FN » n'est pas tendre non plus « Voilà un maire qui ne rencontre plus les habitants de la ville depuis plus de 15 ans. Voilà un maire, qui à un an des municipales, redore son image ternie et fait campagne aux frais des contribuables ciotadens. »

Pour Yann Farina conseiller municipal « Ligue Patriotique » « Monsieur le maire entreprend son opération séduction au travers d'un conte qui se comprend certainement mieux du haut du 4 eme étage de l'hôtel de ville ! Pour cela la nouvelle brochure du « candide voltairien local » nous dresse une énumération d'actions parées de mots si attendrissants que la réalité tendrait à s'effacer pour celui qui s'en laisserait conter ! »

En 2008 puis en 2014, Patrick Boré s'était déclaré candidat à sa propre succession, au dernier moment.

Photo :CB -Archives
La rédaction.

*Faits-divers, société, culture, politique, sport... Ecoutez l'actualité de La Ciotat & environs sur Radio La Ciotat Fréquence Nautique - 107 FM, éditions locales à 9h, 12h15, 16h30 et 19h.

e-max.it: your social media marketing partner
 
mode-de-diffusion
on-facebook
on-twitter
animateurs